Sommes-nous possédés par nos données ?

French Forum

Moderators: killer de bug, Laurent85

Post Reply
galacticus
Level 2
Level 2
Posts: 52
Joined: Wed Jun 28, 2017 11:25 am
Location: PACA, France

Sommes-nous possédés par nos données ?

Post by galacticus » Thu Jan 18, 2018 3:57 am

Bonjour !

Ne pensez-vous pas que nous sommes trop dépendants de nos données (liens, vidéos, notes, etc).
La culture du "je garde, je garde, je garde", je save, je save, je save" a fait que l'on veut à présent tout noter et tout garder.

Mais ne pensez-vous pas que nous donnons trop d'importance à ces données extérieures et qu'elles finissent par nous posséder et par là même nous déposséder de nos ressources ?

Du coup, on a l'impression que l'on peut fonctionner qu'en passant par quelque chose d'extérieur.

Enfin, pour moi qui aie un TOC, on a l'impression que l'on doit tout noter. Et si tu perds un ensemble de notes, c'est la fin du monde.
Même pour l'organisation, tu as l'impression de devoir tout avoir devant tes yeux, tout avoir dans tête dans l'instant présent !
Tu deviens obsédé par les idées et les notes. Tu passes ton temps à essayer de retrouver quelque chose, une idée, etc. Cette extériorisation et matérialisation nous possède donc ! Tu veux contrôler !

Suis-je le seul ? N'est-ce qu'une question d'équilibre ?

J'ai perdu des notes sur le logiciel Osmo (pas la première fois que je perds des notes ou des liens...), et j'en ai eu marre de faire cela.
Merde, j'étais pas comme ça avant. D'où est venu ce déséquilibre ? J'en ai eu marre de passer des heures à essayer de récupérer des liens sur un navigateur ou des idées dans ma tête (influencé par toutes les idées et pensées auxquelles j'avais été exposé sur la toile) et à être angoissé au point de penser ne pas pouvoir utiliser mon attention et mes ressources sur autre chose tant que je ne retrouvais pas ces foutus liens...

Donc, ces choses extérieures, virtuelles, me possédaient. J'avais comme besoin d'elles pour être moi, pour être serein. Mais, ne peut-ou être soi quand on veut ? Soi pour soi ?

Et qui plus est, avec l'information infinie sur la toile, on est comme pris au piège ! Un pote m'avait dit que ce n'était pas fait par hasard le côté World Wide Web. En gros, une toile d'araignée est un piège et donc, nous étions piégés (ça fait conspi, ouais, mais est-ce si fou que ça ?).

Qui plus est, toutes ces communautés existants sur Internet... Je ne sais pas si l'on bien adapté à cette multitude de groupuscules pullulants sur la toile et auxquelles on peut avoir directement accès.

Bref, j'ai peut être un déséquilibre et il faut peut être garder un certain équilibre. Ça ne me faisait pas ça avant. Je n'avais pas tout ce stress à cause de cette injonction poussant à contrôler l'information, je n'avais pas ce TOC (je n'avais pas de TOC du tout :D).

Et pour finir, la fameuse phrase dans Fight Club :
The things you own end up owning you.
CHUCK PALAHNIUK, Fight Club
Allez, salut !

PS : je viens de trouver une phrase de Bruce Lee :
Possession of anything begins in the mind.

Post Reply

Return to “Français (French)”